Après la réalisation du nouveau tapis d’enrobé, l’entreprise MAXIMUM A réalisé le marquage de la signalisation horizontale.

Comme convenu en réunion publique, les 20 places de stationnements ont été redistribuées sur la section en chantier .

L’implantation en chicanes alternées favorisera le ralentissement des véhicules et espérons un meilleur respect la vitesse en dessous de 50 km / h.

Prochainement, des comptages des véhicules et des mesures de vitesse seront engagées sur une période d’une semaine.

J’ai demandé également à la police de faire des contrôles de vitesse avec verbalisation.

Alors soyons tous prudents et respectons tout simplement le code de la route. Nous n’avons pas la liberté de ne pas respecter cette règle des 50 km / h en agglomération.

Travaux de la rue du Général de Gaulle 10 aout 2021

La route Départementale 51 (rue du Général de Gaulle), entrée principale de la commune, avec 4000 véhicules par jour, est de nouveau en travaux.

En effet l’entreprise TRB de St Nabord a engagé le mardi 3 Août et les travaux préparatoires au renouvellement de la couche de roulement en enrobés.

Suite au chantier de remplacement, par la commune, de la conduite d’eau sur 2200 m en 2019 et à la remise en état des bordures dégradées, la pose d’un nouveau tapis d’enrobé s’imposait. Les déformations de la chaussée étaient source d’insécurité pour les usagers.

En concertation avec la commune, le Conseil Départemental a programmé la mise en œuvre du nouveau tapis d’enrobés en deux tranches.

Les travaux en cours concernent la première tranche, soit 1200 m, entre l’école maternelle et la passée communale. La deuxième et dernière tranche jusqu’à la sortie de l’agglomération devrait être réalisée en 2022 dès que la Communauté d’Agglomération d’Epinal aura remplacé une conduite d’assainissement sur une longueur de 250 m.

Concernant le chantier en cours et préalablement à la mise en œuvre du nouveau tapis d’enrobé prévu les 23 et 24 aout prochain, l’entreprise a déjà procédé au fraisage, sur 6 cm d’épaisseur, de l’ancienne couche de surface et réalise jusqu’au 20 aout à la mise à niveau des bouches à clé et des regards des réseaux d’eau.

Sur la durée du chantier, le Maire a pris un arrêté pour réglementer la circulation sur cette rue, la vitesse est limité à 30 km / h, le stationnement y est interdit et pour le trafic de transit une déviation sera mise en place pour la réalisation du nouveau tapis d’enrobé. Après ces travaux, a commune procédera au marque des zones de stationnement et le département réalisera des mesures de trafic et d vitesse 24 h /24 pendant une semaine .Les résultats de ces mesures feront l’objet d’une communication aux Chantrainois. Tous les riverains de cette rue ont été invités, le 23 juillet, à participer à une réunion publique pour échanger sur les conditions de réalisation de ce chantier mais aussi pour avoir leur ressenti sur la sécurité, la vitesse des usagers et la perception urbaine qu’ils ont de cette voie principale de Chantraine.

A cette réunion publique, les riverains ont unanimement considéré l’importance de maintenir le long de cette rue les zones de stationnement en chicanes alternées. Ils considèrent que ces stationnements cassent la vitesse des usagers. Ils préconisent également de signaler, par un marquage au sol que cette chaussée est à partager avec les cyclistes. Le Maire rappelle qu’il a conscience que cette rue devrait faire l’objet de travaux de requalification beaucoup plus importants pour en améliorer sa perception urbaine avec notamment un enfouissement des réseaux aériens mais aussi pour favoriser un partage plus sécurisé entre tous les usagers que sont les piétons, les cyclistes et les automobilistes. Un tel projet représenterait une dépense de l’ordre de 2 000 000 € que la commune doit se préparer à engager dans les 10 prochaines années. Dans les prochaines années, l’effort budgétaire portera sur la reprise des revêtements des rues les plus vieillissantes comme les rues des Jardins, Schubert, Impasse de la forêt, Varroy, du Vieux Moulin, Beau Désir et Chemin d’Olima,

Les chiffres clé des travaux en cours rue du Général de Gaulle :

  • Longueur de chaussée traitée : 1200 m sur 7 m de largeur.

  • A la charge de la commune : 65 000 € de travaux de réparation des trottoirs

  • A la charge du Conseil Départemental : 1200 tonnes d’enrobé à mettre en œuvre, soit 130 000 €

  • A la charge de la Communauté d’Agglomération : la mise à niveau des 130 bouches à clé et 30 tampons de regard, soit 22 800 €

Marc Barbaux


Images des travaux du mur de l'école DESNOS

MURS

Le mur soutenant la cour de l’école élémentaire s’est effondré partiellement dans la propriété de Madame DIDELOT. Notre ancien Maire, Monsieur DIOT, prévoyant et soucieux du budget, avait assuré ce patrimoine communal. Une déclaration à notre assureur a donc été faite et une expertise a été réalisée en visio au printemps 2020.

La société SIGMA a été retenue pour l’étude de reconstruction du mur. Les études géotechniques ont été réalisées en 2020.


Branchements Plomb

Il a été demandé à la Communauté d’Agglomération d’Epinal (C.A.E.) qui, depuis le 1er janvier 2020, dispose de la compétence du service public de l’eau potable, de poursuivre prioritairement le programme pluriannuel de remplacement des branchements plomb engagé par la commune.

Eclairage public

Il reste encore, dans le cadre de la politique d’économie d’énergie engagée par la commune, à équiper 125 luminaires de lampes LED, moins énergivores.

Lorsque la totalité des 580 luminaires seront équipés en LED, une économie globale de 48 000 € pourra être réalisée sur la facture d’électricité.

Transfert de la mairie-annexe

En raison du transfert de l’activité à la mairie principale sise 7, impasse Payonne, le programme des travaux prévus pour la mairie-annexe, à hauteur de 6 000 € pour l’année 2022, est supprimé.

Il s’agit d’une décision longuement réfléchie par l’ancien conseil qui avait deux objectifs.

Le premier était économique sachant que la commune devait régler une location s’élevant à 10 000 € par an, sans oublier les charges de fonctionnement (chauffage, électricité, alarme surveillance, …). Et, évidemment, tous les aménagements étaient réalisés à perte.

Le second était une optimisation des moyens permettant, à terme, d’éviter des fermetures en raison d’éventuelles absences imprévues, d’élargir les horaires de l’Agence Postale Communale et du pôle CNI/Passeports et ainsi répondre aux besoins de nos administrés.

Une boite à lettres a été installée à côté de la mairie et celle du rond-point est toujours en place.


Le stationnement

Six places ont été réservées pour les usagers sur le parking de la mairie afin de leur permettre de se stationner plus aisément pour effectuer leurs démarches.

Les écoles

Suite à une augmentation des effectifs pour la rentrée de septembre 2020 (+ 16 élèves), l’Education Nationale avait envisagé un renfort.

Il nous a fallu réagir vite afin de répondre favorablement à cette proposition. L’équipe technique a donc aménagé une salle de classe dans l’espace bibliothèque et informatique.

Les travaux, réalisés en régie, consistaient à abattre une cloison et à changer les luminaires suite à une étude technique.

SALLE DE CLASSE


La Fibre

Comme évoqué dans les précédents bulletins municipaux d’informations « Chantraine Infos » et « Chantraine Echos », le programme FTTH engagé par l’opérateur SFR, suite à convention avec la CAE qui possède les compétences THD (Très Haut Débit), avance au rythme prévu.

La pose des différentes armoires est réalisée. Vous pouvez en voir rue Jules Ferry, rue des Roses de Noël, à l’église, à la Passée et vers le supermarché AUCHAN.

ARMOIRE

Une grande partie du réseau souterrain ou aérien a été réalisée et les boitiers sont posés, opérations rendant les raccordements individuels des maisons possibles.

Certains immeubles sont raccordés et d’autres peuvent l’être à condition, bien sûr, que les syndics valident le raccordement. Soyez donc attentifs lors des assemblées avec vos gestionnaires !

Le projet technique FTTH devrait être terminé aux 3ème et 4ème trimestres 2021. Restera à effectuer la déclaration auprès de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP).

Prévisions commerciales : premier trimestre 2022. Le réseau réalisé sera ouvert à tous les opérateurs, c’était un souhait de l’équipe municipale.

Chauffage des bâtiments communaux

Une consultation a été lancée afin de renouveler le contrat d’exploitation des installations de chauffage des bâtiments communaux et notamment des écoles.

Suite à l’ouverture et à l’analyse des offres, c’est l’entreprise ENGIE qui a été retenue. Au regard de notre cahier des charges, ladite entreprise a présenté l’offre la mieux-disante. Son offre financière a notamment intégré le remplacement des deux chaudières les plus anciennes.

Doivent être assurées :

  • la fourniture du GAZ,
  • la conduite, l’entretien courant et les dépannages,
  • la garantie totale.

Les installations concernées sont celles de :

  • l’école maternelle,
  • l’école élémentaire,
  • la mairie,
  • la Maison Charles Grandemange,
  • la Maison des Brosses,
  • la cantine scolaire,
  • l’appartement de la Maison des Brosses.

Nous attendons de notre prestataire une efficacité énergétique afin de diminuer notre facture. Nous espérons, à court terme, une économie de 10 à 15 %.

CHAUDIERE


Loisirs

Pour les années à venir, nous avons toujours en projet la réalisation d’un terrain multisports, multi-activités, et ce, pour répondre aux attentes de notre jeunesse. Le CAUE (Conseil d’Architecture et l’Environnement des Vosges) y travaille et nous accompagne dans cette réflexion.

La rénovation et la mise aux normes des aires de jeux sont suivies par nos services, après réflexion avec les différents groupes de travail.

Les aménagements à l’étang se sont poursuivis et le site est ouvert au public depuis juillet 2020. A terme, nous rappelons que l’objectif est de pouvoir faire le tour du plan d’eau ; à pied bien entendu. Les vélos et autres véhicules y sont interdits.



Je suis à votre écoute et à votre disposition en mairie pour vous apporter, si vous le souhaitez, des précisions sur les sujets évoqués ou pour écouter toute suggestion d’amélioration.

Michel AUBERT, Adjoint aux Travaux et à l’exploitation du domaine public, accompagné de toute l’équipe technique.