Inauguration de deux composteurs

Inauguration de deux composteurs

Merci à Ludovic pour ces explications


Inauguration de deux composteurs ce samedi 24 mars par le Conseil des Jeunes.

Ce qui est bon pour mon composteur :

Déchets acceptés

Dans mes déchets de cuisine :

• épluchures de légumes ou de fruits

• restes de fruits et légumes

• fruits et légumes abîmés

• marcs de café avec filtres

• sachets de thé ou d’infusion

• coquilles d’oeufs broyées

• éventuellement restes de repas (avec modération)

• coques de noix, noisettes

Dans mes déchets de jardin

• tontes de gazon préalablement séchées (en petite quantité)

• résidus de récolte du potager (sans terre) • fleurs fanées, feuilles mortes (en petite quantité)

• tailles de haies et branchages ,coupés en morceaux inférieurs à 3 cm de diamètre et à 10 cm de long

• mauvaises herbes non montées en graines (et sans terre)

• paille et foin sec

Dans mes déchets ménagers non alimentaires :

• bouquets de fleurs fanées

• sciure et copeaux de bois non traité, non verni, non peint

• cendres de bois totalement refroidies (en petite quantité)

• serviettes en papier, mouchoirs en papier et essuie-tout blanc, non imprimé

• litières végétales (paille des petits animaux de compagnie herbivores ou granivores)

Déchets refusés

Ce qui n’est pas bon pour mon composteur :

Dans mes déchets de cuisine :

• pelures d’agrumes en grande quantité (trop acides)

• restes de repas d’origine animale

• produits laitiers

• huiles et corps gras de toutes sortes

• noyaux, trognons de choux

• coquillages

Dans mes déchets de jardin

• feuilles de lauriers, de lierre et branches de thuyas (sauf si broyées et en petite quantité)

• feuilles de platanes et de résineux

• mauvaises herbes montées en graines • déchets de jardin traités chimiquement

• déchets végétaux trop grossiers supérieurs à 3 cm de diamètre et à 10 cm de long

• terre, graviers, sable et cailloux

Dans mes déchets ménagers non alimentaires :

• litières et excréments de chats ou de chiens

• cartons imprimés, tissus

• cheveux, poussières d’aspirateur, balayures

• produits chimiques

• gravats, plâtre

• cigarettes

• charbon de barbecue

• déchets médicaux (pansements, cotons souillés, etc.)

Il est important de surveiller votre composteur. Apporter les bons déchets et alterner les couches de structurant et de déchets de cuisine sont deux points essentiels.Voici la troisième clé de la réussite...

Arroser et brasser !

Le mélange que vous obtenez doit être homogène (présence équilibrée de matières brunes et de matières vertes) et réparti sur toute la surface. Si le mélange semble trop sec, arrosez finement ou laissez le couvercle ouvert quand il pleut. Vous devez brasser chaque nouvel apport de déchets et de structurant avec une fourche à quatre dents ou une tige aératrice, afin que votre compost soit parfaitement aéré.

Transférez

Quand le second composteur est rempli, transférez tout son contenu dans le composteur de maturation.

vous devez régulièrement contrôler votre composteur et réguler son humidité