LUTTE CONTRE LES CHENILLES PROCESSIONNAIRES..

LUTTE CONTRE LES CHENILLES PROCESSIONNAIRES..

Dans le cadre de la lutte contre les chenilles processionnaires du chêne, les agents techniques communaux ont procédé, à la mise en place de pièges à phéromones sur la commune et sur les sites suivants :

1 x Mairie (talus)

2 x Coulée verte (entrée Victor Hugo / Mme Boudot)

1 x A proximité du composteur (rue Varroy)

1 x Sur le parking à proximité de l’école maternelle (Rue Julia COLIN)

Cette méthode consiste à installer des pièges à phéromones sexuelles directement dans les arbres. Le piège suspendu sur les branches charpentières pour la processionnaire du chêne, diffuse l’odeur du papillon femelle (phéromone). Attirés par cette phéromone, les papillons mâles volent autour. Épuisés, ils finissent par tomber dans l’entonnoir où ils se retrouvent piégés et se noient dans le liquide versé au fond du seau.

La portée de la phéromone est de plusieurs dizaines de mètres. L’avantage du piégeage est sa mise en place rapide et sans protection. Il est écologique et respectueux de l’environnement. Il permet aussi la détection, le suivi des populations et le raisonnement des stratégies de lutte.

En complément, les agents procèderont à la mise en place de nichoirs à mésanges. Les mésanges sont les seuls prédateurs à consommer la chenille processionnaire à tous les stades larvaires. Grâce au nichoir, la population des chenilles qui envahit nos chênes va se réduire notablement et de façon écologique.